• 01 64 75 80 00
  • 13 rue du général de Gaulle 77120 Coulommiers

    Les missions de la Police municipale

    La sécurité des biens et des personnes, le respect des règles et la salubrité publique

    équipe pm - siteDepuis plusieurs années, la Ville investit dans des équipements pour que Coulommiers soit une ville où il fait bon vivre. Une brigade verte a été mise en place, des dizaines de poubelles et de distributeurs de sacs à déjections canines ont été installés à travers toute la ville, des opérations de communication ont été réalisées, précisant notamment les risques d’amende encourus en cas de non-respect des consignes. Malgré cela, les comportements malveillants de certains perdurent. Des dépôts sauvages d’ordures sont régulièrement constatés et les rues et jardins municipaux sont toujours souillés.

    Des consignes strictes ont donc été données par Marie-José THOURET, Conseillère municipale déléguée à la Sécurité et à la Circulation, aux agents de la Police municipale, afin qu’ils dressent désormais les contraventions pour insalubrité. Pour exemple, un riverain a été dernièrement verbalisé pour avoir déposé ses ordures ménagères sur le trottoir. Il a dû s’acquitter de la somme de 68€ ; un autre a dû payer 1500€ d’amende pour avoir rempli de tuiles un conteneur réservé aux ordures ménagères, plutôt que les déposer à la déchetterie. Il risque aussi la confiscation de son véhicule.

    Ces situations inadmissibles auraient pu être évitées. Les conditions de dépôt et de collecte sont largement connues et précisées sur les sites internet respectifs du SMICTOM et de Coulommiers.

    La déchetterie de Coulommiers, accessible gratuitement aux particuliers résidant sur le territoire du SMITOM, est quant à elle ouverte 7 /7 jours ; chaque habitant peut y déposer jusqu’à 18 M3/an gratuitement (voir conditions sur www.smitom-nord77.fr).

    En matière de stationnement, là-aussi l’intervention de la Police municipale est nécessaire. Coulommiers peut se targuer d’être une ville au stationnement 100% gratuit. Ce n’est pas le cas partout, loin s’en faut ! Cette politique, chère à Franck RIESTER, nécessite le respect des règles de stationnement, et plus particulièrement de la zone bleue dont la durée est limitée à 1h30. Grâce à ce dispositif, les commerces de centre-ville sont facilement accessibles.

    Mais certaines personnes profitent de cette gratuité pour laisser leur véhicule stationné toute la journée, voire plus, au même emplacement, au détriment des autres, notamment des clients de passage. L’impact sur le dynamisme du centre-ville est notable. Les agents de la Police municipale sont donc chargés de faire respecter la consigne et dressent les contraventions qui s’imposent (135€ pour un stationnement gênant, et 17€ pour le non-respect de la zone bleue – tarifs établis par l’Etat), pour que le commerce de proximité soit sauvegardé! Concernant les voitures ventouses, la consigne est simple : un véhicule resté immobile pendant 7 jours au même endroit est considéré comme un stationnement abusif et doit être retiré.

    Il s’agit avant tout d’une mesure de sécurité. Récupérer son véhicule parti en fourrière coûte 116,81€ + 6,19 € de garde journalière à son propriétaire + une contravention de 35 €.

    radar pédago jehan de brie 07 10 2015Pour des questions de sécurité et d’accessibilité, le Maire est tout aussi intransigeant envers les propriétaires de véhicules garés sur les trottoirs, les emplacements réservés aux personnes handicapées ou sur les accès piétons dont la contravention s’élève à 135 €. Les routes aux véhicules (de tout genre), et les trottoirs aux piétons. C’est la règle ! Et les agents de la Police municipale y veilleront  car la sécurité des personnes est une priorité de l’équipe municipale. Ainsi, il y a quelques semaines, des radars pédagogiques ont été installés avenue Jehan de Brie et avenue de Rebais, deux axes routiers majeurs. Leur mission première est de sensibiliser les conducteurs. Ils permettent également de constater des dépassements de vitesse bien au-delà de la vitesse autorisée, et d’appliquer les mesures en fonction.

    Un véhicule circulant à plus de 130km/h (au lieu des 50 km/h autorisés) a en effet été signalé. Equipés d’un « vrai » radar, les agents municipaux effectuent depuis des contrôles ciblés et inopinés, dressent des procès-verbaux voire procèdent à des rétentions de permis de conduire si nécessaire. Parallèlement à cela, des travaux de réfection de peintures ont été menés sur les passages piétons, afin de les rendre davantage visibles. Des éclairages publics y ont été également ajoutés.

    vidéoprotection sitePlus globalement, la sécurité publique est au centre des préoccupations du Maire et de son équipe. L’installation des caméras de vidéoprotection a permis l’élucidation de nombreuses affaires de dégradation de biens publics et privés, de dépôts sauvages d’ordures ménagères, de non-respect des arrêtés municipaux, de mendicité agressive, ou bien encore de vols.

    Les agents de la Police municipale sont également amenés à intervenir sur des faits de tapage diurne ou nocturne, ou d’incivilité. Ils veillent aussi sur votre habitation lorsque vous êtes en congés loin de votre domicile, dans le cadre de «l’opération tranquillité vacances». Pour cela, il suffit d’en faire la demande.

    Plus anecdotique, la Police municipale se charge aussi des objets trouvés. Que vous ayez perdu ou trouvé un objet, contactez-la !