• 01 64 75 80 00
  • 13 rue du général de Gaulle 77120 Coulommiers

    L’AVAP

    Qu’est-ce qu’une AVAP ?

    L’Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine est un outil de protection et de mise en valeur du patrimoine qui a pour ambition de développer une nouvelle approche de la gestion du territoire communal de Coulommiers en intégrant à la dimension patrimoniale les objectifs du développement durable.

    Comment s’élabore  l’AVAP ?

    La mise en œuvre de l’AVAP s’appuie sur une démarche partenariale entre l’Etat, en particulier le Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine (STAP) de Seine-et-Marne dirigé par l’Architecte des Bâtiments de France, et la commune de Coulommiers. Cette démarche repose sur des échanges continus aussi bien pour l’élaboration de l’étude que pour le suivi permanent des travaux après la création de l’AVAP par le Conseil municipal de Coulommiers.

    L’élaboration de l’étude préalable à la création de l’AVAP est confiée à un groupement de professionnels spécialisés choisi par la commune de Coulommiers.

    L’étude préalable à la création de l’AVAP repose sur une analyse et un diagnostic du territoire communal qui associent les différentes approches, architecturale, urbaine, paysagère et environnementale.

    La combinaison de ces différentes approches permet de dégager :

    • les caractéristiques constitutives de l’identité du territoire communal de Coulommiers (relief et hydrographie, traces et tracés hérités de l’histoire locale : château, remparts, moulins, etc…)
    • les valeurs patrimoniales des éléments à préserver qu’ils soient bâtis (maisons, murs de clôture, ponts, passerelles et ouvrages hydrauliques, etc…) ou non bâtis (parcs et jardins, arbres d’alignement, sentes et chemins, vergers, etc…).

    Les conclusions issues de ce travail de terrain préliminaire permettent de proposer des mesures de préservation et de mise en valeur du patrimoine qui se traduisent par :

    • un périmètre adapté aux spécificités du patrimoine de Coulommiers qui se substituera aux actuels rayons de 500m de protection autour des monuments historiques
    • un règlement composé de règles claires adaptées à chaque type de patrimoine qui constituera la référence commune, pour les habitants et les services instructeurs de la commune et du STAP, pour gérer les autorisations de travaux.

    Comment se déroule  l’AVAP ?

    L’étude préalable à la création de l’AVAP s’étend sur 2 ans, depuis janvier 2015 jusqu’à la fin 2016 et comprend 5 phases : 3 phases concernant l’étude proprement dite et 2 phases relatives à l’accompagnement de la procédure administrative :

    • Phase 1 (janvier 2015 – avril 2015) : diagnostic du patrimoine architectural, urbain, paysager et environnemental
    • Phase 2 (mai 2015 – septembre 2015) : identification des enjeux patrimoniaux et environnementaux
    • Phase 3 (octobre 2015 – janvier 2016) : élaboration du dossier d’AVAP (rapport de présentation, règlement et documents graphiques)
    • Phase 4 (février 2016 – mai 2016) : consultation des Personnes Publiques Associées (PPA) et présentation devant la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites (CRPS)
    • Phase 5 (juin 2016 – décembre 2016) : enquête publique et délibération du conseil municipal.

    L’étude préalable à la création de l’AVAP est menée conjointement avec la procédure de révision du PLU. Ce parallélisme facilitera la mise en compatibilité des deux projets et permettra aux Columériens de partager les choix de développement urbain et de mise en valeur du patrimoine de Coulommiers.

    A cet égard, la concertation avec la population, obligatoire dans le cadre de la procédure de création de l’AVAP, s’effectuera durant ces deux années avec les modalités suivantes :

    • réunions publiques périodiques correspondant aux différentes phases de l’étude
    • informations régulières dans le journal municipal
    • exposition en accompagnement de l’enquête publique.