• 01 64 75 80 00
  • 13 rue du général de Gaulle 77120 Coulommiers

    Monuments

    L’histoire de la Ville 

    Le nom de Coulommiers vient de columbario vico attesté au 7ème siècle puis de colomarium au 12ème siècle qui donna, dans sa forme romane, Collomiers. Coulommiers fait référence au colombier, marque de pouvoir seigneurial par excellence.
    Au 11ème siècle, les comtes de Champagne s’installèrent à Coulommiers. Ils apportèrent une prospérité à la Ville avec l’implantation des tanneries sur le Grand Morin, la fondation du Prieuré Sainte-Foy, issu de Sainte-Foy de Conques, de la commanderie des Templiers, de l’église Saint-Denys et de l’Hôtel-Dieu. En 1231, Thibault IV, dit le Chansonnier, affranchit les habitants de Coulommiers qui deviennent des bourgeois libres. Puis surviennent les années noires, l’industrie du cuir périclite, les moulins sont détruits ou endommagés.
    Le 15ème siècle est celui de la reconstruction, vite troublée par les guerres de religion. Le 7 août 1429, au retour du sacre de Charles VII à Reims, Jeanne d’Arc et ce dernier firent halte à Coulommiers.
    En 1589, Catherine de Gonzague, Princesse de Clèves épouse le duc de Longueville et fait construire en 1613 un château par Salomon de Brosse dans la Prairie des Margats (actuel Parc des Capucins). Ce dernier ne subsistera que 123 ans en raison de la mauvaise qualité de sa pierre. Aujourd’hui, il n’en subsiste que quelques vestiges avec le couvent des Capucins et l’église Notre-Dame-des-Anges, consacrée par l’évêque de Bethléem.
    C’est au milieu du 19ème siècle que s’édifie Coulommiers tel que nous le voyons aujourd’hui. Puis, dans les années 60, la ville s’étend au nord avec la création du quartier des templiers. L’expansion continuera avec les quartiers de Vaux, la zone industrielle et commerciale de Saint-Pierre-en-Veuve et le très récent quartier de la Talemouse. En 2009, Coulommiers entre dans l’histoire de la télévision en devenant la première ville à se doter de la télévision 100% numérique.

    Le Théâtre municipal 

    Ce théâtre, qui reprend l’agencement des théâtres à l’italienne, fut construit en 1904 à la suite de la disparition dans un incendie du premier théâtre de la ville en février 1902. La ville lança alors un concours d’architectes afin de construire un nouveau théâtre sur l’emplacement de l’usine à tan. Ce sont deux architectes parisiens, Duval et Robida, qui remportèrent ce concours et donnèrent corps à ce nouvel édifice au décor sobre et à l’éclairage naturel. La salle du théâtre, restaurée en 2007, possède une machinerie d’époque inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1994. Ce théâtre a eu la chance de voir passer des personnages mythiques sur ses planches comme les frères Jacques, Juliette Gréco ou encore Michel Galabru. Louis de Funès y fit ses débuts en 1926, en tant qu’amateur, lors du cinquantenaire du collège dans lequel il était pensionnaire à Coulommiers. Une exposition de photographies dans le hall met en avant les nombreuses personnalités à être passées sur la scène de Coulommiers. Ce lieu emblématique de la ville, faisant face à l’Hôtel de Ville, est toujours vivant et utilisé dans le cadre de la saison culturelle. Depuis trois ans, il a la chance de voir se produire en son enceinte des concerts de musique de chambre prestigieux, donnés par des artistes à la renommée internationale.

    La Bibliothèque municipale

    Ce bâtiment exceptionnel construit en 1851 est une ancienne prison aujourd’hui réhabilitée en bibliothèque municipale. Il aura officié sa fonction première pendant près d’un siècle. Ce monument a conservé toute son âme et son architecture, c’est la bibliothèque qui s’est adaptée au bâtiment. A l’intérieur, une cellule témoin replonge le visiteur dans le passé. D’ailleurs, Claude Lelouch, réalisateur français, se servit de ce décor hors du commun pour le tournage de son film Les Misérables. Cette « Maison d’arrêt lecture » est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1996 et sa transformation a reçu en 2004 les prix « Ruban du Patrimoine » et « Patrimoine » du Conseil Général de Seine-et-Marne.

    Horaires d’ouverture
    Mardi 10h-12h / 14h-18h30
    Mercredi 10h-12h30 / 14h-18h30
    Jeudi – fermé (sauf pendant les petites vacances scolaires, ouvert de 14h à 18h30)
    Vendredi 10h-12h (section jeunesse fermée) / 14h-18h30
    Samedi 10h-12h / 14h-18h30
    Dimanche 10h-12h30

    Plus d’infos :
    Tél : 01 64 75 39 80
    Courriel : bibliotheque@coulommiers.fr
    Site : https://www.coulommiers.fr/nos-services/culture-et-loisirs/la-bibliotheque/

     

    Le Musée municipal des Capucins 

    Au cœur du parc des Capucins se trouve l’église Notre-Dame des Anges, édifiée en 1617 par Catherine de Gonzague, Duchesse de Longueville. Dans cette église conventuelle, abandonnée par ses moines à la Révolution Française, s’est implanté le musée municipal des Capucins. Celui-ci possède une exceptionnelle grotte de coquillages à iconographie religieuse. Ce site unique en France est classé Monument historique depuis 1930.
    Venez y découvrir Coulommiers de la préhistoire à nos jours.
    De nombreuses conférences et expositions temporaires y sont également proposées tout au long de l’année.
    C’est à l’arrière du Musée, dans l’ancien couvent de la Chapelle que la Maison des Fromages de Brie trouvera naturellement sa place, au cœur de l’écrin de verdure qu’est le parc des Capucins. Maison des Fromages et Musée proposeront ainsi une offre culturelle et touristique de premier plan, à proximité directe du centre-ville commerçant.

     

    Horaires :
    De mai à septembre : 14h à 18h les mercredis, vendredis, samedis et dimanches
    D’octobre à Avril : 14h à 17h30 les mercredis, samedis et dimanches
    Tarif : 3€

    Plus d’infos :
    Parc municipal des Capucins
    13 rue du Général de Gaulle (adresse postale)
    77120 Coulommiers
    Tél : 01 64 65 11 31
    Courriel : musee@coulommiers.fr

     

    La commanderie des Templiers

    La Commanderie templière puis hospitalière de Coulommiers fondée en 1173, a connu 8 siècles d’occupation humaine incessante. Exploitation agricole jusqu’en 1963, elle en conserve encore le caractère avec ses granges, son colombier, ses porcheries et sa grande grange. Classée Monument Historique, la commanderie est le dernier exemple complet de l’organisation agricole et monastique de l’ordre du temple pour le nord de la France. Le site est en cours de restauration par les bénévoles de l’association depuis 1966.
    La Commanderie propose également un jardin médiéval. Ce jardin a été conçu en 1993 comme une représentation de l’atmosphère des jardins médiévaux. L’espace de 4.000 m2 s’organise autour de quatre carrés à thème comprenant potager, fleurs à bouquets, plantes médicinales et techniques. Une visite passionnante aux multiples senteurs et couleurs.

    Contact visites guidées :

    Horaires d’ouverture :
    De mars à novembre
    Mercredi et Vendredi de 14h à 17h
    Samedi et Dimanche de 11h à 17h

     

    La Ville de Coulommiers recèle de trésors à découvrir. Pour cela, rien de mieux que le parcours historique du centre-ville qui vous conduira à tous les bâtiments emblématiques et remarquables de Coulommiers.
    En téléchargement :