Le couvent des Capucins sera restauré et valorisé

Future Maison des Fromages

Au cœur du parc des Capucins, réputé pour être l’un des plus beaux parcs fleuris d’Île-de-France, se trouve l’église Notre-Dame-des-Anges, édifiée en 1617 par Catherine de Gonzague, duchesse de Longueville. Possédant une exceptionnelle grotte de coquillages à iconographie religieuse, cette chapelle funéraire d’inspiration italienne créée au XVIIe siècle, a été retenue en 2019 par la Fondation du Patrimoine comme lieu historique à sauvegarder dans le cadre de la Mission Bern.

La Ville et l’Agglomération finalisent les études pour la restauration du site, classé Monument historique depuis 1930. En juillet dernier, l’avant projet définitif a ainsi été approuvé par la communauté d’agglomération.
La Ville réalisera la restauration de l’église avec notamment une intervention sur la voûte principale, la clef de voûte de la porte d’entrée, les verrières, le traitement des infiltrations et la sauvegarde de la grotte de coquillages. Cette restauration a également pour but de valoriser les collections du Musée et plus particulièrement l’histoire du Parc des Capucins. Soutenu par l’Etat, la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région, la Fondation du Patrimoine et grâce aux dons récoltés pour restaurer la grotte, ce projet de restauration du musée d’un coût de 3 millions d’euros HT est subventionné à hauteur de 2 Millions d’euros. Le reste à charge pour la Ville est donc d’1 Million d’euros.

De son côté, la communauté d’agglomération aménagera les bâtiments du couvent, adossés à l’église, afin d’y créer un lieu dédié au Brie de Coulommiers, produit incontournable de notre territoire, et aux traditions locales qui en découlent. Ce projet a d’ores et déjà été retenu parmi les 6 sites fondateurs du parcours de la gastronomie en Île-de-France. Le coût de cette Maison des fromages est de 4.8 millions d’euros HT, subventionnée à hauteur de 3 Millions d’euros par le Département, la Région et l’Etat. Soit un reste à charge d’1.8 Million d’euros pour la communauté d’agglomération. Avec ce projet, la Ville continue de restaurer son patrimoine pour mieux l’ouvrir au public et ainsi renforcer son attractivité.

 

Mis à jour le 8 octobre 2021